#GiletsJaunes

Le mot de la Députée

Débat citoyen et Responsabilité

Après plusieurs semaines de crise et d'évènements d'une grande violence, le Gouvernement s'est enfin décidé à prendre en compte l’existence de la colère des Français. Un débat à l'Assemblée nationale a été organisé dès mercredi, en lieu et place de la traditionnelle séance de questions. Je ferai trois brèves observations à ce stade :

1- Quelles que soient les annonces gouvernementales, leur caractère tardif semble leur ôter toute vertu apaisante. Cela fait des mois que nous dénonçons le budget 2018 avec la hausse de la CSG, la suppression de l'impôt sur la fortune, la flat tax qui préserve les revenus du capital, et que je réclame un Grenelle du pouvoir d’achat et de l’écologie.

2- La transition écologique reste une donnée incontournable et la mesure de toute chose. Si ce n'est pas par une taxe écologique, c'est de toute façon la diminution de la consommation des énergies fossiles que nous devons poursuivre. Les gilets jaunes n'ont d'ailleurs pas opposé de refus à ce principe, mais simplement fait valoir que ce qui était proposé était à juste titre insoutenable au regard de leurs faibles revenus.

 3- Cette colère est légitime. Elle ne doit pas être abîmée par des violences physiques. On peut être en total désaccord avec le Gouvernement - et je suis en désaccord avec la politique actuelle - mais on a le devoir de dire non aux violences contre les personnes, les institutions et la personne même du Président de la République. Chacun doit se respecter et le dialogue musclé imposé par les gilets jaunes doit permettre, mieux que nous le tentions, d'obtenir des avancées significatives en termes de pouvoir d'achat et de considération. La démocratie et la cohésion sociale passent par ce débat citoyen.

Cécile Untermaier