#DéfenseurDesDroits

Dématérialisation et inégalités d'accès aux services publics

Le Défenseur des Droits a présenté son rapport annuel en axant son constat sur la dématérialisation et les inégalités d’accès aux services publics. Nous vous en proposons la lecture (ci-dessous).

La dématérialisation avance sans l’outil numérique également réparti sur le territoire national. Des obligations sont faites par l’État pour contraindre les entreprises à présenter leurs factures numérisées, mais les services de l’Etat ne sont pas en phase avec ce développement imposé et obligent ces mêmes entreprises à éditer la facture papier (voir ma question écrite sur ce sujet).

Les usagers ont beaucoup souffert du fichier ANTS qui devait permettre l’obtention de la carte grise ou du permis de conduire.

Les services publics sont demandés par tous, et ils disparaissent de plus en plus, sous couvert d’une dématérialisation qui n’est pas au point dans les services de l’Etat et une population qui n’est pas formée à cette nouvelle écriture. 

Ce rapport important, dont nous vous proposons la lecture, émane d’une Autorité Administrative Indépendante ; il exerce une pression sur les pouvoirs publics ; il renforce notre conviction que l’harmonisation par le numérique exige du temps et doit se faire en se préoccupant d’abord des usagers les moins expérimentés et les plus isolés. C’est à cette condition que la dématérialisation pourra être présentée comme un outil supplémentaire pour plus de services publics. 

Consulter l'intégralité du rapport