#COVID19

Le Gouvernement interrogé sur les pertes d’exploitation dans l’hôtellerie-restauration

Dès le début du confinement, les restaurateurs de ma circonscription et d’ailleurs, sont venus me voir ou m’ont alertée par courriel sur la situation très compliquée qu’ils vivent à raison de la fermeture de leurs établissements. Plusieurs lettres ont été adressées par mes soins,  en ce sens,  au ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Lemaire et au Premier ministre, Edouard Philippe. Le sujet central est en effet la prise en charge ou non par les assurances d’une partie de la perte d’exploitation subie à raison de cette pandémie et des mesures de fermetures imposées dans l’urgence par l’Etat.

Certains assureurs ont tenté de répondre partiellement par une compensation financière. Des contentieux ont été introduits et ont abouti dernièrement à la condamnation en premier ressort d’Axa. Il a été fait appel de cette décision. Il convient de suivre cette affaire contentieuse importante pour la suite à donner à ces demandes.

Dans l’attente et dans la suite immédiate du déconfinement, j’ai, à nouveau, appelé l’attention du Premier ministre et du ministre de l'Economie et des Finances, sur ce sujet, en faisant valoir les situations très compliquées financièrement dans lesquelles se situent les restaurateurs et les hôteliers et de la nécessité de trouver une médiation permettant d’aboutir à une solution qui permette à tout le moins aux intéressés, d’être correctement indemnisés par les sociétés d’assurance auxquelles ils sont fidèles et pour lesquelles ils ne demandent quasiment aucune intervention dans les années normales.