#Délibérations

Réunion du bureau de l'Assemblée parlementaire franco-allemande

Le bureau de l’Assemblée parlementaire franco-allemande (APFA) s’est réuni à Paris le lundi 7 septembre en visioconférence avec nos collègues allemands.

L’ordre du jour était consacré à :

  • L’examen du rapport annuel sur la coopération parlementaire franco-allemande en 2019.
  • La préparation de la réunion de l’Assemblée parlementaire franco-allemande les 21 et 22 septembre prochains avec l’examen des propositions de délibération des membres du bureau.
  • L’étude de la procédure de traitement des demandes écrites.
  • La planification des prochains travaux de l’APFA.

8 propositions de délibération ont ainsi été soumises à l'étude du bureau en vue du vote en assemblée plénière les 21 et 22 septembre:

  • Investir dans la bifurcation écologique
  • Investir dans la santé et dans la protection civile
  • Institution d'un groupe de travail "politique étrangère et de défense"
  • Institution d'un groupe de travail "migration, asile et intégration", que j'ai cosignée.
  • Développement d'une ligne ferroviaire Paris-Berlin, que j'ai cosignée.
  • Donner des impulsions franco-allemandes à l'Union économique et monétaire pour renforcer ensemble l'Europe
  • Renforcer la coopération franco-allemande dans la lutte contre la pandémie de coronavirus pour tracer la voie d'une Union européenne de la santé, que j'ai cosigné.
  • Mise en place d'un objectif intermédiaire de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2040 au niveau de l'UE, proposition dont je suis à l'initiative. L'idée ici, est d'acter une réduction des émissions des gaz à effet de serre, de l'ordre de 80-85% par rapport aux niveaux de 1990, et ce d’ici 2040. 

Cette proposition de délibération relative à la réduction des émissions des gaz à effet de serresera examinée en assemblée plénière.

Par ailleurs, toujours dans cette démarche de valorisation de la démocratie participative, le bureau a examiné ma proposition de définir un procédé de traitement des demandes écrites afin de prendre en considération les demandes de soutien des initiatives citoyennes, des entreprises et associations, proposant une action en France et en Allemagne dans le sens des préoccupations de l'APFA. Cette demande a été acceptée par le bureau.