#Ecoute

Ouverture d’une permanence « France Victimes 71 » à la gendarmerie de Louhans

L'association France Victimes 71 fonctionne avec 9 salariés répartis entre Mâcon et Chalon-sur-Saône. Des permanences sont organisées à Montceau-les-Mines, au Creusot, à Autun, Gueugnon, Charolles et à présent Louhans (voir affichette ci-dessous). J'avais rencontré la présidente, Brigitte Trochet, il y a quelques mois à ma permanence et elle m'avait parlé de ce projet, dont je me félicite aujourd'hui de la réalisation.

Les juristes et psychologues membres de cette association travaillent en collaboration avec ses partenaires : avocats, police, gendarmerie, services sociaux du conseil départemental et assistance sociale des hôpitaux.

Fondée par Robert Badinter avec le slogan « la victime oubliée des prétoires », France Victimes a désormais adopté le slogan « plus jamais seules ». De la victime en matière d’infraction pénale, on est passé à toute personne se considérant comme victime. Le spectre d'intervention s'étend aujourd'hui du vol de sac à main à l’attentat, en passant par les catastrophes naturelles, les agressions sexuelles ou les violences intra-conjugales.

En Saône-et-Loire, ce sont environ 2 500 personnes par an qui sont accompagnées en fonction de leurs besoins, parfois sur plusieurs années. Accompagner et ne pas faire à la place, ne pas laisser la victime s’enfermer dans un statut de victime, rendre le parcours judiciaire le plus facile possible sont les missions des collaborateurs de France Victimes.