#Communes

Rencontre avec les élus de Le Miroir et d'Huilly-sur-Seille

Première visite de commune de la semaine à Le Miroir (614 habitants), ou j’ai été accueillie par le maire, Philippe Cauzard. Nous avons évoqué deux importants projets communaux. Le premier concerne la rénovation énergétique du bâtiment des écoles, actuellement en RPI avec la commune voisine de Frontenaud. Le deuxième consistera en la rénovation de la salle polyvalente et au transfert de l’actuelle mairie dans les anciens locaux de la garderie. L'accueil du public sera ainsi plus fonctionnel et mieux sécurisé. Au rez-de-chaussée de l’ancienne mairie seront installées une ostéopathe et une infirmière.

Nous avons ensuite échangé au sujet de l’étude en cours sur la création du Parc naturel régional de Bresse, ainsi que sur la question du fonctionnement de la justice, de la police et de la gendarmerie, au regard du passé professionnel du maire. Ces échanges de terrain me permettront de faire remonter certaines obligations absurdes qui nuisent au bon fonctionnement de nos services de sécurité intérieure.

Pour la deuxième visite de la semaine en Bresse, j’ai rencontré une partie du conseil municipal, largement renouvelé lors des dernières élections, de la commune d’Huilly-sur-Seille, avec à sa tête Alain Météry. Cette bourgade de 340 habitants est actuellement en RPI avec la commune de Loisy, et chacune d’entres elles accueille deux classes. Pour la rentrée 2022, les effectifs d’élèves semblent s’orienter à la baisse, laissant planer le risque de fermeture d'une classe à Huilly. Alors que le bâtiment est dans un excellent état, le maire souhaite dès à présent travailler toutes les pistes avec l’Education nationale afin de ne pas se retrouver avec un seul enseignant.

Au chapitre des projets, une étude est lancée pour la rénovation de la salle des fêtes et la création d’un site internet pour la commune est en cours. Puis, dans la discussion sur le projet du Parc naturel régional de Bresse, les deux cheffes d’exploitations élues m’ont expliqué que les berges de la Seille s’affaissaient très fréquemment, et qu’il était urgent de trouver des solutions pour endiguer cette érosion. Enfin, il a été unanimement admis que la prairie naturelle d’Huilly-sur-Seille faisait partie intégrante du patrimoine touristique, naturel et agricole de la commune.