#Proximité

A la rencontre des élus de Lalheue, puis de Fragnes- la-Loyère

Après une visite de l’école et de la salle des fêtes ce mercredi, une réunion s’est tenue dans la salle du conseil de Lalheue (382 habitants) en présence du maire, Christian Cretin, et de plusieurs élus municipaux. Au chapitre des réalisations, nous avons évoqué la réfection du mur du cimetière, qui menaçait de s’effondrer, pour un coût de 55 000 euros.

Parmi les projets, l’aménagement de la traversée du hameau de Buisson-Roncin pour un coût de 65 000 euros environ, dont l’achèvement est prévu pour fin 2021. La question de la sécurité routière à Lalheue est à l’étude en lien avec la Direction des routes et infrastructures (DRI). A ce stade, un « stop » pourrait être installé sur une voie de priorité à droite qui n’est pas respectée.

Dans le domaine scolaire, quinze enfants de la commune seront scolarisés dans un lycée de Chalon-sur-Saône, en plus de celui de Tournus. A la rentrée, un ramassage scolaire pourra être mis en place et financé par la Région. La réponse doit être donnée à ce sujet en juin prochain. Je suivrai ce dossier et interviendrai auprès du Conseil régional si nécessaire.

Nous avons enfin évoqué le RPI avec les communes de Nanton, Etrigny et la Chapelle-de-Bragny. Il a été convenu selon un plan auquel nous travaillons depuis plusieurs années, de rationaliser l'organisation scolaire. Dans ce cadre, Lalheue qui dispose de deux classes dans deux bâtiments éloignés l'un de l'autre, conservera l'école refaire à neuf à côté de la mairie et une classe du RPI. L'autre bâtiment sera réaménagé en deux logements communaux ouverts à la location.

L'échange s'est poursuivi avec des informations données sur le travail du député et la crise sanitaire que nous traversons. A ce propos, le gîte de six places appartenant à une élue du conseil permet d'accueillir des ouvriers et des salariés en déplacement, une adaptation à la situation de crise actuelle mais dont il est convenu que le système ne peut être ainsi pérennisé.

Jeudi, rencontre avec le maire de Fragnes-la-Loyère (1 500 habitants), Alain Gaudray, et une partie du conseil municipal. Cette commune nouvelle a fêté son cinquième anniversaire le 1er janvier dernier. La fusion des deux anciennes communes a permis de rationnaliser de nombreuses dépenses et de réaliser des projets comme la zone de loisirs, qui permet d'accueillir simultanément 100 enfants, et très récemment le Pôle de santé pluridisciplinaire. Une extension est d'ores et déjà prévue avec la création de quatre cabinets supplémentaires.

Parmi les autres projets, l'acquisition d'une parcelle privée dans le but de construire un lotissement. L'occasion d'évoquer les contraintes liées à l'adoption d'un Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUI) au niveau niveau de la Communauté d'agglomération du Grand Chalon.

Alain Gaudray étant vice-président du Grand Chalon en charge de la santé, nous avons enfin abordé l'importance de la vaccination dans la lutte contre la propagation du virus de la Covid-19.