Installation de la mission d'évaluation de la loi Macron

Installation de la mission d'évaluation de la loi Macron

Nommée la semaine dernière rapporteure en charge de l'évaluation de la loi Macron concernant la partie relative aux professions du droit, j'auditionnerai avec le co-rapporteur LREM, Bruno Questel, pendant tout le mois de mai prochain, la haute administration, les professionnels de la justice, les notaires, huissiers, greffiers des tribunaux de commerce, mandataires, etc. pour faire le point de la réforme et étudier dans quelle mesure on peut aller plus loin dans l'égal accès de toutes et tous à ces métiers des professions réglementées et dans une qualité de service public qui doit s'améliorer.

On parle désormais des "notaires Macron" pour désigner ces professionnels qui ont pu s'installer librement dans des secteurs identifiés, en application de ladite loi. Pour en avoir rencontré un grand nombre parmi le millier de nouveaux installés, je sais que tout n'a pas été facile, mais c'était sans doute le premier prix à payer pour une libre installation, par ailleurs tant contestée et redoutée par les professionnels en place.

A lire aussi