#Economie

Rencontre avec Christophe Maurel, directeur départemental de la Banque de France en Saône-et-Loire

Rencontre avec Christophe Maurel, directeur départemental de la Banque de France en Saône-et-Loire

Je me suis longuement entretenue ce vendredi 29 juillet, avec Monsieur Christophe Maurel, Directeur départemental de la Banque de France, qui a pris ses fonctions en mai dernier.

Cette antenne située à Mâcon est ouverte tous les jours et le bureau d’accueil et formation situé à la Sous-Préfecture de Chalon-sur-Saône est, quant à lui, ouvert le mardi et vendredi.

La Banque de France surnommée « la banque des banques » a trois grandes missions :

1/ Stratégie monétaire :

Elaboration et mise en œuvre de la politique monétaire

Gardien de la monnaie (impression de billets, mise en circulation, et entretien de la monnaie fiduciaire, sécurité et innovation pour l'ensemble des moyens de paiement)

2/ Stabilité financière

Solidité du secteur financier (contrôles européens pour assure un standard international de la solidité des banques, protection des intérêts de la clientèle)

Anticiper et prévenir les risques

Assurer le bon fonctionnement et la sécurité des paiements

3/ Services à l'économie et à la société

Favoriser la compréhension de l'économie (éducation financière)

A l'écoute des particuliers (aide aux situations de surendettement, droit au compte, tenue des fichiers, contrôle des frais bancaires)

Accompagnement des entreprises (en particulier les plus petites, médiation du crédit)

 

Cette rencontre a été l'occasion d'échanger sur le changement des missions de la Banque de France, dont les activités restent nombreuses et locales :

-> Une entreprise qui ne parvient pas à rembourser un crédit contracté auprès d’une banque peut saisir la Banque de France qui intervient en tant que médiateur.

-> Elle veille au droit au compte bancaire pour les particuliers. En effet, certains citoyens en difficultés bancaires n’ont plus de compte. Le rôle de la Banque de France est de désigner un établissement bancaire qui se chargera de cette personne en situation de faiblesse. Cette démarche se fait en ligne et ou sur place et il faut généralement compter 24h pour le traitement du dossier.

-> Elle assure le secrétariat de la commission de surendettement. Le nombre de dossiers est plus élevé qu’en 2020, année de Covid, mais en baisse par rapport à 2019 et 2021. Les dossiers sont traités de manière plus pérenne, les plans s’échelonnent sur 84 mois pour la plupart du temps et le solde est effacé. Les demandes émanent de plus en plus de jeunes entre 20-25 ans et de personnes retraitées.

Consulter la lettre du Gouverneur de la Banque de France au Président de la République