#Education

Faciliter l’affectation des enfants dans les collèges

Une délégation de parents d’élèves de CM2 de l’école de Cousance (Jura) se battent depuis plus d’un an pour pouvoir inscrire leurs enfants au collège le plus proche, à savoir celui de Cuiseaux (4 km) et non pas l’établissement jurassien de Saint-Amour (14 km). La carte scolaire a en effet été modifiée par le Conseil départemental du Jura, qui a investi dans la rénovation du collège de Saint-Amour.

Cette lettre, que j'ai adressé au Ministre de l'Education nationale, a pour objectif de faire valoir que la prise en considération de l'intérêt supérieur de l'enfant. Les autorités ne peuvent imposer de manière déraisonnable des frontières administratives qui ont pour effet de multiplier par trois le nombre de kilomètres parcourus et le temps de trajet. C'est en raison de la proximité d'un collège que de nombreux parents se sont installés aux alentours. Si la compétence des collèges était transférée aux régions, qui ont déjà la compétence relative aux lycées, les difficultés de cette nature n'auraient plus lieu d'être.